La qualité de l’air

1
La Communauté a demandé à un cabinet expert (B&L Evolution) de réaliser un diagnostic de notre territoire, au regard du changement climatique. En quelques graphiques et de façon synthétique : voici ce qui ressort de ce diagnostic, sur la qualité de l’air

Cliquer sur l'image pour agrandir
Image

Visualiser le document PDF


A vous de nous dire si cela vous paraît pertinent ; et notamment quels enjeux vous paraissent primordiaux…

Re: La qualité de l’air

2
Nous ne devons pas passer à côté de l'augmentation de Nox ( oxydes d'azote, gaz polluants majoritairement émis par les véhicules à moteur à combustion) et de Nh3 ( composé chimique émis par les déjections des animaux et les engrais azotés utilisés pour la fertilisation des cultures) pointée dans le rapport en dépit de la conclusion optimiste qui en est faite. En effet, elle est un indicateur que les transports à combustion et l'élevage animal et/ou les engrais ont un impact environnemental certain sur notre communauté de communes (à la mesure de sa plus faible densité de population et d'industrie), et que cela devrait être un sujet de préoccupation majeur.
Ces gaz altérent la qualité de notre air, mais représentent aussi un risque important pour d'autres éléments non abordés par le PCAET. Ces gaz sont les preuves de rejets polluants potentiellement l'eau et les espaces naturels, de rejets altérant la biodiversité, tout autant qu'ils impactent l'atmosphère. En cela ils contribuent doublement au réchauffement climatique.
Il faut donc se doter d'outils capables d 'identifier clairement l'origine de ces pollutions (audits environnementaux plus resserrés, prélèvement à la source, en milieu naturel et urbain, etc), pour ensuite développer des stratégies ciblées offensives pour réduire leurs émissions et/ou les contenir
cron